Comment faire de la farine de pain sec

En France, chaque personne consomme en moyenne 125 grammes de pain quotidiennement., soit environ 1/2 baguette par jour.

Selon L’association nationale de la meunerie française, ils consomment 3 fois moins de pain en 2017 qu’en 1950.

Le pain était auparavant la nourriture principale de 80% des français, et il ne s’agissait pas de le gâcher.

Aujourd’hui, c’est devenu un accompagnement banal et on l’exige toujours frais pour pouvoir saucer son assiette.

Ainsi, des tonnes de pain sont gaspillées chaque jour.

Quand on sait qu’il faut 1000 litres d’eau pour produire 1 kg de farine, chaque baguette jetée revient à gaspiller une baignoire d’eau !

Je vous présente aujourd’hui une excellente idée anti-gaspillage!

Pour changer du classique pain perdu et éviter l’overdose, je vous explique comment faire de la farine de pain dur.

Proche de la chapelure, la farine de pain rassis n’est autre que du pain dur finement broyé.

Cette farine obtenue n’est pas blanche comme une farine de blé mais elle s’utilise de la même manière.

Elle peut s’utiliser seule ou mélangée moitié/moitié avec votre farine habituelle.

Cette farine multi-usage sert autant dans les recettes sucrées que salée… muffins, biscuits, gâteau, béchamel, pâte à tarte, pâte à pizza….

En ces temps de rupture de stock de farine dans les magasins à cause de ce confinement, réaliser soi-même sa propre farine avec du pain sec est une excellente idée…

Garder précieusement tous vos restes de pain dans un sac en papier afin qu’ils sèchent mais ne moisissent pas.

Couper le pain en morceaux.

Le mixer dans un robot (capable de mixer assez finement), personnellement, j’utilise mon thermomix.

Mixer en augmentant petit à petit la puissance jusqu’à obtenir une poudre fine (qui ressemble un peu à la chapelure mais a tout de même plus la consistance d’une farine).

Vous pouvez passer votre poudre obtenue au tamis s’il reste des morceaux.

Conserver cette farine à l’abri de l’humidité dans un pot, un bocal hermétique.

BON A SAVOIR :

Derrière cette idée se cache Franck Wallet, ingénieur en systèmes urbains et fondateur de la société Expliceat.

Il a un jour fait le constat suivant : une boulangerie peut gaspiller jusqu’à 30 kilos de pain par jour, en raison des invendus.

Certes, il existe aujourd’hui des initiatives pour que ces denrées soient redistribuées à des associations, mais le pain est parfois trop sec et ne peut plus être consommé en l’état.

Franck Wallet, avec l’aide d’un industriel, a donc eu l’idée de créer une machine, le « Crumbler » (broyeur innovant), dans laquelle il suffit de placer les morceaux de pain sec pour qu’ils soient broyés et transformés en poudre fine qui sert de farine dans de nouvelles préparations.

Aujourd’hui, l’entreprise Expliceat travaille avec une trentaine de boulangeries en France, et les clients sont au rendez-vous pour déguster ces préparations à base de pain sec moulu.

Voici toutes nos recettes réalisées avec cette farine :

Si notre blog vous plaît, n’oubliez pas de vous inscrire à notre newsletter :

Publié par Virginie Auclair

J'ai 42 ans, j'ai 2 filles (6 et 15 ans) et 2 belles-filles (11 et 13 ans)

10 commentaires sur « Comment faire de la farine de pain sec »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :